Kadogo

Kadogo

Pièce de théâtre
25 - 25 Avril 2018

Texaf Bilembo présente ce mercredi 25 avril, de 19h à 21h
La PIÈCE DE THÉÂTRE « KADOGO », mise en scène par Atacha Machini
Cette pièce est inspirée du roman Kivu l'espoir, d'Alain Huart.


Elle raconte l'histoire du Congo, 
Pièce étonnante de réalisme, tellement l'histoire se répète
c'est aussi l'histoire touchante d'un enfant soldat, Justin Kadogo et d'une jeune fille violée


PAF 10$

Venez nombreux encourager cette troupe méritante, pour toutes les représentations presque bénévoles qu'ils font ailleurs et dans les écoles

Venez, c'est important de leur manifester notre soutien


---

 

Le Congo nous donne ce coltan qui se trouve dans nos téléphones et consoles de jeu. Le Congo a contribué largement au rayonnement de la Belgique dans le monde et a fait de Léopold II un grand roi. Le Congo a donné l’uranium de haute qualité pour mettre au point la bombe nucléaire (Hiroshima). Le Congo a forgé Lumumba et Che Guevara, les héros de la guerre froide. La région a été longtemps dominée par Mobutu et Habyarimana, ces hommes forts, appuyés par l’Occident, qui ont hérité des forces armées coloniales, et en faisant des instruments de leur pouvoir imitant ainsi Léopold II. Est on toujours dans la lignées des tyrans inféodés aux intérêts occidentaux qu’il fallut pour exploiter le bois d’ébène, au cours de trois siècles et demi de traite des esclaves, (1650 -1890), l’Ivoire, l’hévéa, le cuivre, le cobalt, l’uranium,  le coltan, l’or, les essences forestières… qui ont suivi le chemin des exportations vers l’Europe, les Etats Unis et aujourd’hui l’Asie ????

 

En termes de réserve de ressources minières, forestières et de biodiversité,  le Congo est dans les cinq pays les plus importants de la planète: c’est « le » pays stratégique de l’Afrique.  Quel est le fil conducteur de toutes ces histoires de cueillettes anarchiques ? L’attitude occidentale et les actes politiques, juridiques et commerciaux sont-ils posés aujourd’hui en faveur d’un réel développement durable ?

 

Quelle est efficacité de nos aides humanitaires ? Quel est l’impact  de cette constellation d’organisations onusiennes avec pour chapeau l’opération de maintien de la paix (MONUC et Monusco) ? A quoi servent les mécanismes complexes de l’aide internationale et de nos ONG, que nous appuyons, dont l’argent va au Congo ? Que font nos députés européens et américains pour règlementer et assurer par traçabilité que les minerais du sang, que nos gsm ne sont pas porteurs de souffrances d’enfants dans les mines, de viols sous l’emprise de groupes armés ? Comment notre coopération apporte t-elle une aide efficace pour construire une société meilleure en Afrique centrale, pour lutter durablement contre la pauvreté, pour éviter que les congolais brulent leur pays à petit feu et emportent la biodiversité ? Notre planète est en danger et plus encore, quand les mécanismes de préservation ne sont connus que des experts qui diligentent. Et finalement, ne nous étonnons pas de ces cohortes et bateaux de gens désespérés,  qui convergent sur l’Europe en traversant la méditerranée

 

Les médias donnent souvent une image glauque du Congo ;  le spectaculaire est ce qui a de plus facile à collecter. Le Congo s’est forgé une certaine image mais le Congo est aussi une dynamique de gens qui avec de tous petits moyens essaient d’émerger et de faire quelque chose de leur vie.

 

Le roman « Kivu l’espoir » est un roman de chair et d’os qui a mis en avant la vie des gens qui construisent ce changement. Quelques soient les difficultés du Congo, le Congo d’aujourd’hui se construit, tout comme l’Afrique dans son ensemble. Ce nouveau livre est essentiel pour esquisser un futur avec les lunettes de la compréhension du passé. Qu’on le veuille ou non, la R.D.C. sera amenée à jouer un rôle important sur l’échiquier mondial.


Photos

vues exposition
vues exposition
vues exposition
vues exposition