Atelier SOS Environnement

Atelier SOS Environnement

Développement durable et conservation de la nature en RDC
11 Octobre 2015 - 1 Janvier 2020

 

Cet atelier unique à Kinshasa, présente les enjeux climatiques et les enjeux de la conservation de la nature, des forêts et de la biodiversité,  en RDC.  L’atelier présente aussi une série de 40 mesures afin de « booster » l’économie verte en RDC. Il est complété, à l’extérieur, par 4 panneaux qui illustrent les  grandes cultures pérennes en RDC : café, cacao, palmier, hévéa.

 

Illustré de diverses cartes produites par le musée de Tervuren, l’atelier présente la position géographique exceptionnelle de la RDC et son importance pour la stabilité climatique du continent. Une installation originale démontre l’évolution démographique de la RDC de 1960 à 2050, ce qui interpelle sur les enjeux de souveraineté alimentaire et de gouvernance.

 

Cet atelier permanent a aussi pour objectif de sensibiliser aux enjeux de la préservation des parcs, aires protégées, patrimoines naturels du pays, en démontrant qu’il est possible de construire une économie émergente, et en appuyant de façon adéquate, l’agriculture paysanne. Car si les paysans de RDC sont de plus en plus dépendants des ressources forestières et de la disponibilité en terres fertiles, qui offrent de meilleurs rendements pour leur survie, l’urbanisation galopante en RDC multiplie les processus de déforestation et de dégradation des forêts qui deviennent de plus en plus visibles et néfastes autour des agglomérations.

 

Les nouveaux modèles agricoles sont ainsi indispensables pour offrir une alternative à l’exode rural. Il est possible d’installer des modèles de taille significative d’agriculture plus diversifiée, intensive et sédentarisée en savanes prioritairement, peu émettrice de gaz à effets des serre, avec des systèmes  agraires et agro forestiers adoptés par les paysans et les investisseurs. L’agriculture devient ainsi plus performante sur le plan économique, tout en préservant l’environnement, les forêts.

 

L’atelier se termine par un jeu  « batela Mboka », très apprécié des élèves, qui illustre avec des photos faciles à interpréter, les différents actes de destruction de l’environnement en RDC ; et qui démontre aussi les bonnes pratiques de développement durable (de 7 à 77 ans).

 

 

 

L’atelier permet de répondre à une série de questions essentielles

 

•  Quelles sont les richesses renouvelables et non renouvelables de la RDC ?

 

•  Quels enjeux climatiques planétaires affectent-ils la RDC  et son avenir ?

 

•  Quels sont les mécanismes compensatoires des pays « gros émetteurs » vis-à-vis des pays en développement et de l’Afrique et comment les mettre en pratique en RDC ?

 

 •  Comment faire évoluer la gouvernance  (et la décentralisation) de la RDC face à ces enjeux ?

 

•  Comment les organisations paysannes ont réussi de grandes choses grâce à la dynamique communautaire, en accroissant les revenus des paysans, et en améliorant leurs conditions de vie 

 

•  Comment étendre la sensibilisation sur les valeurs « solidarité » ; « organisation collective » ; gouvernance locale, dans le contexte de décentralisation et civisme fiscal ?


Pour une visite guidée et personnalisée de cet atelier, avec Nadine, Godelieve, Etienne ou Alain, contactez nous … 

Des brochures spécialisées pour approfondir ce sujet sont disponibles dans la librairie et bibliothèque.

 

Vues d'exposition

vues exposition
vues exposition
vues exposition
vues exposition
vues exposition
vues exposition
vues exposition
vues exposition
vues exposition
vues exposition
vues exposition
vues exposition